Waren Bougard gagne à Villars

Après des qualifications et des essais sans trop de surprises. Ce sont Sylvain Bidard, Aurélien Rolland, Eddy Pétard et Thomas Verscheure qui prennent la première ligne & gagnent un ticket pour la super pôle. A ce petit jeu c’est l’expérimenté Sylvain Bidart qui prendra la pôle avec un chrono de 1:30.89.

La météo se dégrade dés le levé du soleil le lendemain matin. Les warm-up permettront à tous les pilotes de tester la partie terre rendue beaucoup plus glissante (mais qui va rester 100% praticable grâce à l’expérience et au travail de préparation des bénévoles du MC Villars). C’est sous une bonne averse que le premier départ est donné en catégorie prestige. Waren Bougard prend le holeshot suivit de Thomas Verscheure, Boris Chambon, Eddy Pétard  & Aurélien Rolland. Stéphane Blot pourtant mal parti remonte à la 3ème position dés le deuxième tour.
À mi-course, Eddy Pétard perd l’avant de sa kawasaki et repars 8ème. C’est Waren Bougard qui passe le drapeau à damier en premier, suivi de Thomas Verscheure et Boris Chambon qui a pris le meilleur sur Stéphane Blot. On notera la superbe remonté de Sylvain Bidart, parti dernier suite à un problème mécanique et qui termine à la 7ème position.

Pour la seconde manche les pilotes vont en découdre sur une piste séchante mais rendue très glissante par la terre répandue sur un bonne partie du tracé . Cette fois, et malgré une place en grille désavantageuse (en plein dans la trainée de terre), c’est Sylvain Bidard qui prend le meilleur départ. Derrière, la bataille est rude entre Eddy Pétard, Thomas Verscheure, Aurélien Rolland et le pilote Belge Lionel Deridder. Dés le 5ème tour l’ordre d’arrivée est presque établi : Sylvain Bidard ne quittera pas la tête de course, derrière lui Waren Bougard réussira à contrer les attaques de Lionel Deridder. Suivent les deux coéquipiers du team Blot, après quelques tours roue dans roue c’est Stephane Blot qui passera la ligne d’arrivée devant Boris Chambon.

La piste est maintenant plutôt sèche lors que le départ de l’ultime manche est donné. La terre est toujours glissante et les choix de pneumatique ne sont pas les même pour tous (certains ont opté pour le slick arrière, option qui sera apparemment payante). Et les spectateur vont pouvoir apprécier le magnifique départ de Stéphane Blot sur sa Suzuki qui, en partant de la 12ème place, prend le holeshot. Il est suivit par Sylvain Bidard et Boris Chambon. Dans le premier tour les positions changent : Eddy Pétard pourtant mal parti prends la tête de la course, suivi de Bidard, Rolland, Deridder & Verscheure. Passé la mi-course les écards se creusent, Stéphane Blot est revenu en tête suivi de Bougard, Chambon & Bidard. La tension est extréme pendant des deux derniers tours : Bidard est revenu dans la roue arrière de Blot et la lutte va mal se terminer pour Stephane qui perd l’avant de sa machine lors d’un contact un peu « appuyé » de Sylvain Bidard dans le dernier virage de la partie terre. C’est donc Sylvain bidard qui coupe la ligne d’arrivée en tête devant Boris Chambon & Waren Bougard. Stéphane Blot termine 4ème.

Suite à ce « contact appuyé » les officiels de la FFM ont décidé de replacer Stephane Blot à la première place et de rétrograder Sylvain Bidard à la seconde. Ce changement de dernière minute place Stephane à la 3ème place du podium (59pts) derrière Sylvain Bidard (61pts). Et c’est Waren Bougard le pilote Yamaha – Les 2roues qui remporte sa première épreuve dans la nouvelle catégorie « Prestige ».

Au classement provisoire du championnat Sylvain Bidard (Honda – team Luc1) conserve sa place de leader devant Boris Chambon (Suzuki – Team Blot). Waren Bougard (Yamaha – Les 2roues) gagne une place et accéde ainsi à la dernière marche du podium provisoire avec 18 pts d’avance sur la 4 ème Eddy Pétard (Kawasaki – team Fast).

En S3, c’est Florian Coget (Yamaha) qui remporte un second succés cette saison et qui augmente son écart en tête du championnat de 9pts.  Il est suivie au classement de l’épreuve pas Frederic Guerin (Honda – team Luc1) et Emmanuel Sol (Suzuki).

En Challenger, c’est Vivien Gonnet qui l’emporte devant Jean-Patrick Vacheresse et Parmentier Thomas. Nicolas Picavet (Honda #192), pilote du team 17pouces échoue au pied du podium et se place 4ème à 2point de la 3ème place.

 

Merci à nos photographes 17pouces : Biouman250.atpic.com & Steph de pro-photo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *