Quelques mots avec Mauno Hermunen

 [ You can read the English version here ]

Le Finlandais Mauno Hermunen (team SHR) est actuellement deuxième au classement général du mondial. C’est le seul qui soit vraiment capable d’inquiéter Thomas Chareyre, avec qui il est au coude à coude lors de chaque course. Mauno nous accorde quelques instants avant la finale à Carole les 22-23 septembre.

 

Bonjour Mauno, ta saison 2012 au sein du Team SHR se passe-t-elle comme tu l’imaginais?

Oui, tout s’est passé comme je l’espérais ; j’avais un peu peur de passer d’un team usine à un team privé, étant l’année passée avec Husqvarna, mais tout se passe encore mieux que ce que j’aurais pu penser.

La TM apparemment te convient ?

Effectivement, nous avons tout d’abord eu des Honda, et par la suite, j’ai essayé la TM ; c’était tellement mieux, de tous les points de vue: la maniabilité, la puissance… C’est vraiment la meilleure moto que j’ai jamais piloté jusqu’à maintenant.

Le titre du championnat italien va te revenir mais penses-tu que le titre mondial est encore à ta portée lors de la finale française ?

Oui, je n’ai pas eu la même malchance lors du championnat italien, que celle que j’ai eu au mondial. Comme on a pu le voir l’année dernière, la saison n’est pas terminée avant que la ligne d’arrivée de la dernière manche soit passée, alors on verra ce qui va se passer, tout est possible.

Lors de la manche italienne de l’Alpe d’Huez, tu as pu observer le championnat français qui se déroulait en même temps, quel regard portes-tu dessus ?

Je dois dire que je n’ai pas trop regardé les courses, je me concentrais plus sur ma propre course. Mais je connaissais déjà Sylvain Bidart, il est effectivement très rapide.

Quels sont tes objectifs pour 2013 ?

Je resterai avec SHR pour au moins 2 ans encore, et après on verra ce qui se passera. Le contrat n’a été signé que pour 3ans, mais je ne vois aucune raison pour laquelle on ne continuerait pas ensemble à la fin de ce contrat.

Un petit mot pour les fans français qui te suivent sur 17 Pouces ?

Rien de spécial, je voudrais juste remercier toutes les personnes qui liront ceci et qui me soutiennent !

 

 

Merci à Steve Pasco pour la réalisation de l’entretien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *