A la découverte du Championnat de France des Rallyes Routiers

Épreuve très populaire, le rallye routier donne la part belle aux Supermotards et autres Hypermotards homologués, 17 Pouces vous en dit plus :

Le Championnat de France Rallyes Routiers est une épreuve de régularité qui exige de la vitesse et de l’endurance.

Mais il est impératif de respecter le code de la route, car les différentes épreuves se déroulent sur des routes ouvertes à la circulation. Organisés sur l’ensemble du territoire français, les rallyes routiers qui composent le championnat ne peuvent faire moins de 300 kilomètres.

Mêlant à la fois compétition et découverte des régions, le championnat de France Rallyes Routiers est accessible à de nombreuses catégories car en plus du titre Scratch, les catégories Sport, Mono, Top Sport, Side-cars et Classiques sont récompensées.

Quelle monture ?

Déjà pour commencer qu’importe la catégorie , le moto doit être HOMOLOGUÉE , donc une carte grise à votre nom ou pas.

Après, suivant vos prétentions vous pouvez vous orienter vers le dernier modèle à la mode ou faire avec votre moto de tous les jours , même les anciennes on leur catégorie (catégories « anciennes » et « classiques » avant 1978 et 1986 respectivement).

Papiers s’il vous plait !

L’administratif, c’est pas là ou on est le meilleur mais il faut y passer : donc à présenter lors du contrôle,

    • Une licence FFM ou licence à la journée (pour celle ci pensez à passer chez votre médecin pour vous voir délivrer un certificat médical de moins de 1 mois)
    • Permis de conduire VALIDE
    • Carte grise (l’original)
    • Assurance en cours de validité

On prépare la moto :

  • Récupérateur de fluides (durites de trop plein) ;
  • Les vis doivent être freinées (fil de fer pour éviter aux vis de sécurité de se dévisser en course : bouchon de remplissage des liquides, bouchons de vidange, vis étrier de freins)
  • Liquide de refroidissement à remplacer par de l’eau
  • Numéros de course : plaques ovales, inclinaison maximale de 30° (ça c’est pour la théorie qui est plus souple dans la pratique)
  • Niveau sonore équivalent à l’homologation de la moto à +/- 2DB
  • Figer les reposes pieds passager en position « fermés »
  • Les pneus doivent être obligatoirement homologués pour la route, exit les slicks !
  • Tous les « éclairages » du véhicule doivent être en fonction (feux de route, stop, clignotants…)
  • Tapis environnemental pour les stands (2m x 0,7m ) , de la moquette fait très bien l’affaire.
  • Un extincteur dans le stand également
Le Moto club organisateur vous remettra un road book , à vous de choisir l’option pour le lire au mieux , lecteur spécifique, lecteur maison , sacoche réservoir ….une fois en main vous avez la possibilité de faire une reconnaissance de parcours suivant des horaires à respecter (variable suivant les épreuves)
Road book electrique environ 300€

 

Donc parcours de jour et même de nuit , pour cela bien prévoir un éclairage boosté aux hormones.

Varier les plaisirs et ponctualité sont les maîtres mots du Rallyes routier:

Les liaisons appelées aussi « parcours routier » avec un temps défini à respecter scrupuleusement , donc rien ne sert d’aller trop vite, qui plus est les gendarmes veillent avec les jumelles , avec une moyenne de 60km/h qui peut paraître peu rapide mais suivant les routes , les moins aguerris peuvent prendre des minutes de retard.

Durant votre parcours vous devrez passer par des CT obligatoires pour éviter aux plus malins de prendre un raccourci non autorisé bien sur.

Ensuite viennent les  » Spéciales  » là vous pouvez commencer à gamberger sur le fait que pour une fois vous allez pouvoir ouvrir en grand sur la route en toute légalité , une sorte de course de côte où on peut tout donner de soi même et de sa machine.

Voici les grandes lignes du Rallye routier , vous pouvez trouver des informations complémentaires sur le site de la FFM ou lire un retour d’expérience :  http://rallyeroutiermoto.monsite-orange.fr/

Calendrier 2013 :

16 et 17 mars : Rallye des Garrigues.
13 et 14 avril : Rallye de la Sarthe.
27 et 28 avril : Rallye de Corse.
18 et 19 mai : Rallye de l’Ain.
8 et 9 juin : Rallye du Morvan.
29 et 30 juin : Rallye du Beaujolais.
20 et 21 juillet : Rallye du Dourdou.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *