Brembo le freinage champion du Monde

Un peu d’histoire avant , ne peut pas nuire :

Brembo est fondée en 1961 par Emilio Bombassei, au départ c’est un petit garage.

En 1964, Brembo fabrique ses premiers disques de frein comme pièces de remplacement. Cette production sera suivie par la fabrication d’autres éléments de système de freinage. L’entreprise se forge rapidement une réputation internationale et en 1965, elle comprend 28 employés.

En 1972, la firme commence à produire des systèmes de freinage pour les motosfabriquées en Europe, notamment pour la marque italienne Moto Guzzi et deviendra leader sur ce segment.

En 1975, Enzo Ferrari contacte Brembo pour que la société équipe les Formule 1 de son écurie. L’entreprise emploie alors 146 personnes.

En 1980, Brembo innove avec la fabrication d’étriers de freins en aluminium.

En 1983, Kelsey-Hayes, une multinationale américaine produisant des systèmes de freinage entre au capital de Brembo et en 1985, le nombre d’employés atteint 335. La firme italienne reprendra les parts de Kelsey-Hayes dix ans plus tard en 1993, et sera cotée en bourse à Milan en 1995. Elle compte alors 1 115 employés.

Les années 2000 seront marquées par de nombreuses acquisitions et partenariats dans le monde entier. En 2003, Brembo Ceramic Brake Systems SpA est fondée avec Daimler Chrysler AG pour fabriquer des disques de freins en céramique.

Aujourd’hui, Brembo équipe d’origine les motos MV Agusta, BMW, Harley-Davidson, Ducati ou Moto Guzzi et des automobiles, comme toutes celles produites par Porsche, Aston Martin, Audi, Ferrari ou Lamborghini.

Les premiers supermotard étaient équipées de beaucoup d’éléments repris à des sportives de l’époque , puis des équipementiers spécialisés se sont penchés sur ces motos hybrides qui avait besoin de revoir leurs freinages avec des solutions simples de montage et efficaces.

C’est là que Brembo intervient très tôt dans ce domaine , dès le début des années 80 :

 

Jusqu’à aujourd’hui ou ils ont glané quasi tout les titres mondiaux avec Chambon, Chareyre et consort , et toujours d’actualité avec leur Thomas Chareyre et Mauno Hermunen sur les plus hautes marches du podium 2012 !

 

 

Les maîtres cylindre de la gamme :

Le PR 16X16 que l’ont retrouve soit taillé dans la masse pour une « rigidité » extreme ou le moulé , reconnu « on/off » il fait le bonheur des pilotes qui aiment cette puissance immédiate !

Le RCS 15 , la nouveauté, digne successeur du PR16 : il apporte le feeling qui peut faire défaut à certain pilotes

Les étriers :

La gamme des étriers est assurément tournée vers l’avenir et les performance, délaissant la fixation axial pour ne proposer que le top du freinage Radial actuel avec des étriers taillés masses en entraxe de 100 ou 108mm.

Les disques :

Chez Brembo le disque est comme lu dans l’historique de la marque la base de l’entreprise et c’est pour cela qu’une nouvelle référence en terme de disue à fait son apparition avec la série HPK Racing en diamètre de 320mm . Piste Inox de 5.5mm d’épaisseur.

 

Brembo ne laisse rien au hasard et glane des titres depuis déjà quelques décennies.

Une pensée sur “Brembo le freinage champion du Monde

  • 12 décembre 2012 à 22 h 11 min
    Permalink

    dommage qu ils fassent plus les pieces de maitre cylindre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *